publié le:

Mon éclair de lune !
La nuit de tes cheveux : les liens déchirés
de vagabonds
de souffrance
de séparation
Mon cristal !
Ton horreur : la goutte de pluie, la fraîcheur de la vie

Ma gardienne du temps !
Les traits de ta mélodie : silence de la douceur des
galets des rivières souterraines du désert

Mon poisson !
Le fruit de ta présence : la joie des sursauts des biches

Je t’appelle ! Ne viens-tu pas ?

Hassan Makaremi

1999

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *