Pour ma petite fille, Maryam qui a 6 mois

publié le:

Quel plaisir le canari et la lune et la pluie et l’enfance

On ne peut pas regarder la fugue amoureuse d’un désir comme
Un bleu de canari
Non

On ne peut pas inventer une question comme
La mélodie de l’image de la  lune
qui se pavane dans l’étang de l’enfance

Même
On ne peut apprendre aux mains du désir
Le parfum mélodique de la fraîcheur
Tel un regard de pluie 

Cependant,
On peut aller jusqu'aux profondeurs de l'existence possible et revenir
Comme la respiration d’un enfant qui dort

Quelle impuissance profonde
Est notre puissance prolongée
Quel plaisir les bras ouverts de l’Homme,
Et son sourire coloré de l’amitié.
Quel plaisir le canari et la lune et la pluie et l’enfance

Hassan Makaremi

Paris,  Automne 20

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *