L’aube de question

publié le:

De bouche en oreille, les réponses vagabondes et méconnues,
Les chaînes des prisonniers de la terre.
Les affranchis ont le cœur dans les questions.

Les mains vides au vol rapide
Cherchent les perles rouges de l'oubli au cœur des montagnes.

L'aube de question jaillit du cœur de l'ombre,
Pour se brûler comme un Phénix dans une autre aube.
Le "pourquoi" est la fin de la vie.
Cette aube fait fuir mes yeux devant l'éclair de la mort.

Hassan Makaremi

2001

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *