publié le:

Tableau - 2m x 10m -  "Le langage des oiseaux"

Pièce maîtresse de l'exposition, s’associe à une initiation à la tradition et à une mise en pratique du Pardeh Dari. Le tableau à une façon moderne raconte l’essence de l’histoire du Langage des Oiseaux ; basé sur mythe de Simorq. Dans le mythologie Perse, l’image de Simorq habitant dans l’endroit mythique montagne Qaf a toute son importance. Il s’agit d’un tableau de 20 mètres carré produit entre 2005 et 2007. Dans ce tableau j’illustre l’histoire du « Langage des Oiseaux » :Le Langage des oiseaux, de : Farîd al - Dîn Attâr, Poète persan a vécu de 1119 à 1190,Il fait parti du grand courant mystique iranien. (Le Langage des oiseaux ; Poche, de Farîd al -Dîn Attar Auteur; Garcin de Tassy ; Traduction.)

Le « Langage des Oiseaux » comprend 4 647 vers. C'est une épopée mystique où des oiseaux sont à la recherche de leur Roi. Le récit commence par un discours de bienvenue qui constitue une fonction rituelle et magique associant la « Huppe », un oiseau, porteur d'une couronne et les autres oiseaux, qui représentent Une humanité cherchant. Aussitôt, la foule des oiseaux inquiets se rassemble et providentiellement la Huppe se présente comme messagère. Elle exhorte les oiseaux à partir pour un voyage difficile qui les conduira à la cour de leur Roi, un oiseau fabuleux, le Simorg. Tous les oiseaux comprennent l'intérêt fondamental de cette entreprise. Cependant presque aussitôt la majorité d'entre eux s'excusent. La Huppe admoneste tout le monde, tranquillise les uns, encourage les autres et commence l'enseignement qui permettra d'entreprendre le voyage.Ils doivent s'engager dans les sept vallées qui marqueront les degrés initiatiques de leur ascension spirituelle. Ces vallées mystiques sont : les vallées de la recherche, de l'amour, de la connaissance, de l'indépendance, de l'Union, de la stupeur et du dénuement. C'est après avoir franchi ces vallées, en un long voyage, voyage où la grande majorité des oiseaux périront, que les rescapés se voient refuser - ultime épreuve - l'accès tant espéré au palais de leur Roi : le Simorq. La forme choisie est la manifestation moderne de « Pardeh Dari », un art iranien préislamique, ayant subit deux modifications depuis son origine.Le tableau, en profitant de l’histoire du « Langage des Oiseaux » est à la recherche d’un endroit autre que ce monde réel déjà rencontré et d’un autre monde imaginaire.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *