Trace du temps dans la calligraphie Persane

publié le:

TRACE DU TEMPS DANS LA CALLIGRAPHIE PERSANE

Les Perses ont changé leurs écritures cunéiformes contre l’alphabet Arabe .Cet alphabet de moins de trente caractères était essentiellement constitué des tirets uniformes qui se rencontraient avec des angles de quatre vingt dix degrés. Pendant quinze siècles les Perses ont apporté deux modifications majeures : l’épaisseur des tirets a évolué et les angles sont devenus variables ; par la suite un jeu d’harmonisation des courbes a pris la place des tirets et des angles . Pendant des siècles , avec patience et passion , les maîtres de la calligraphie Persane ont voulu mettre en harmonie cette calligraphie avec la totalité de la culture Perse . Les artistes contemporains Iraniens , via l’invention d’une `` calligraphie - peinture `` , nous permettent de saisir la beauté et la finesse de cette écriture . L’industrie de l’édition , l’imprimerie et les traitements de texte n’ont pas aidé à l’avancement de ces recherches calligraphiques . Se laisser aller à l’influence des caractères , en se libérant du temps ; nager dans ces signes , être touché par la pluie des mots ; laisser le temps prendre en jeu des phrases et des vers ,voilà ma passion qui se livre à vos yeux . Où sont ces caractères coulants des mains des maîtres d’il y a mille ans dans des livres manuscrits ? Où sont ces mots brûlés par les Mongols ? Où sont ces poèmes perdus dans les déserts , fondus dans l’imaginaire et les nostalgies d’un peuple ? Où sont ces courbes : grâce à elles un peuple voit le miroir de l’univers . Je les cherche .........

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *