publié le:

Un poème généreux de Hafez, notre grand maître de pensée m'est venu. Il me dirige vers un série de tableaux, série Bleues.
Sur ce ciel de haut, ils ont écrit
Il reste que la bonté des gens bienfaisants.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *